Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

MitoVasc : physiopathologie cardiovasculaire et mitochondriale


Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    Céline Grenier thesis defence

    Céline Grenier thesis defence

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Send by mail


      Separated by coma
    • Print this page

    Soutenance de thèse de Céline Grenier

    Directeur de thèse : Laurent Loufrani

    13 April 2016

     RÉSUMÉ

    Les artères de la microcirculation s’adaptent à une augmentation chronique de débit par un remodelage hypertrophique expansif correspondant à des modifications structurales et fonctionnelles de leur paroi. Nous avons étudié le rôle de la Thrombospondine 1 (TSP1) dans ce remodelage vasculaire. La TSP1 est une glycoprotéine matricielle impliquée dans différents processus cellulaires. Suite à des augmentations chroniques de débit dans un modèle de souris TSP1 KO, nous avons mis en évidence que la TSP1 permettait le recrutement des neutrophiles qui se révèlent être indispensables au remodelage vasculaire. L’absence de TSP1 provoque une absence de surexpression des gènes de l’inflammation aboutissant à une absence de remodelage de l’artère HF. Dans un second temps nous avons étudié le rôle de la veine dans ce remodelage. Nous avons prouvés que la veine était indispensable au remodelage artériel, le recrutement des cellules immunitaires s’effectuant par ce vaisseau, et que celle-ci s’adaptait aussi en réponse à une augmentation chronique de débit par une surexpression des gènes de l’inflammation aboutissant à l’hypertrophie de la paroi. Enfin, la graisse périvasculaire entourant les veines et les artères sécrète de nombreux composés vasoactifs. Nous avons donc étudié les conséquences d’une absence d’adipocytes sur la mécanotransduction des signaux de flux et de pression. Nous avons mis en évidence que l’absence d’adipocytes retrouvée chez les souris Bscl2-/- provoquait une diminution du tonus myogénique et de la dilatation flux dépendante.

    Le 13 avril 2016, 14h00 | Faculté de médecine d'Angers | salle H102 | rue Haute de reculée | 49045 Angers cedex 01